ASTUCES,  CHALLENGE,  NEXT STEP

#mood30 – 2e accord toltèque : Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

« Lorsqu’une question soulève des opinions violemment contradictoires, on peut assurer qu’elle appartient au domaine de la croyance et non à celui de la connaissance. » Voltaire, Écrivain et Philosophe (1694-1778)

C’est le point de départ de toutes nos croyances limitantes !

Nous partons du principe que tout ce qui nous arrive dépend de nous, est à cause de nous, est contre nous, alors qu’il s’agit juste du choix des autres.

Chacun vit dans son propre monde, dans sa propre réalité et lorsque nous faisons de tout ce qu’il arrive une affaire personnelle, nous partons du principe que l’autre sait ce qu’il y a dans notre monde et nous essayons d’opposer notre monde au sien. Ce qui a pour résultat que nous prenons pour nous, les croyances de l’autre selon sa culture, son histoire, ses propres opinions et émotions.

En prenant tout pour une affaire personnelle, nous nous programmons à souffrir inutilement. Nous donnons accord aux pensées des autres, nous nous condamnons à définir notre monde à l’image du monde des autres. Nous devenons un autre. Nous nous réduisons à la seule pensée des autres. Nous perdons de vue progressivement nos valeurs, nous nous perdons…

L’extérieur devient notre définition. En faisant des choses une affaire personnelle, nous finissons par être à la merci de l’abus de l’autre. Nous laissons l’autre semer de mauvaises graines, projeter de mauvaises images en nous, nous acceptons de mourir progressivement…

Prenons un exemple : vous circulez dans la rue, paisible et heureux. Sur votre chemin, vous croisez quelqu’un qui vous regarde et d’un seul coup vous crie « Hey espèce de nul ! » Si vous en faites une affaire personnelle, vous donnez accord à ces mots, vous laissez alors le poison des mots agir en vous et finissez par croire que vous êtes nul. Pire encore, si vous le pensiez déjà, cela ne fera que renforcer la conviction de votre nullité.

Autre exemple : vous avez un coup de foudre pour quelqu’un. Vous vous imaginez ensemble. Cependant, les aspirations de cette personne sont toutes autres. Elle-même est éperdument amoureuse d’un autre, qui l’aime autant en retour. Vous décidez de faire d’une affaire personnelle son refus de relation avec vous. Vous allez alors considérer son refus comme du rejet. Tout mot sortant de sa bouche va être transformé, vous pensez ne pas mériter d’être aimé et vous souffrez, encore et encore, vous fermant ainsi aussi à vivre un amour car vous êtes convaincu qu’on ne peut vous aimer.

Ce qu’il faut savoir avant toute chose, c’est que le piège de faire de tout une affaire personnelle découle de ce qu’on appelle l’importance personnelle. On part du principe que tout ce qui nous arrive nous concerne, c’est la plus grande manifestation d’égoïsme. Nous prenons tout pour nous, « moi moi moi », tout ce que pense autrui, nous le faisons nôtre.  Nous nous se sentons offensés, nous nous mettons à la merci  de personnes malveillantes car nous faisons une affaire personnelle de leurs propos mauvais.

En faisant le choix de ne pas faire de tout ce qui arrive une affaire personnelle, nous restons en phase avec nous, nous demeurons centrés sur nos valeurs, sur qui nous sommes. Nous acceptons que chacun ait sa propre définition de son monde et du monde avec bienveillance. Nous acceptons que nos visions diffèrent sans en prendre ombrage.  Nous acceptons que chacun ait sa propre vérité en lui, tout comme nous en avons la nôtre. Nous sommes seulement et uniquement nous, nous n’avons donc pas à nous soucier de la pensée d’autrui.

Nous avançons heureux et en paix, architectes de notre vie, sereins.

Faire le choix de ne pas faire de tout ce qui nous arrive une affaire personnelle, peut être ton prochain challenge. Et avec bienveillance avec toi-même, tu feras chaque jour un pas de plus pour ne plus donner accord à ce qui ne te correspond pas, pour ne pas perdre pour toi la pensée et/ou le choix des autres.

Prends un carnet et notes-toi chaque jour tout progrès, même le plus anodin et progressivement, le changement opèrera dans ta vie !

Prêt pour ton nouveau défi ? #mynextdayschallenge

2 commentaires